06-02 2017

CONNAISSEZ-VOUS LE DIABÈTE DE GROSSESSE «DIABÈTE GESTATIONNEL» ?

Le diabète gestationnel peut apparaître ou être découvert lors de la grossesse et peut entraîner des complications pour la mère et l’enfant.

Qu’est-ce que le diabète gestationnel ?

Il apparaît chez la femme enceinte au 2nd trimestre et peut durer tout le temps de la grossesse ou révéler un diabète antérieur.

Causes du diabète gestationnel :

Le diabète gestationnel est tout simplement le fait d’avoir un  taux de sucre trop important dans le sang.

Il y a deux cas de figure :

  1. Diabète non décelé et révélé par la grossesse
  2. Diabète développé uniquement pendant la grossesse (Disparition à la fin de la grossesse)

Ce type de diabète doit être surveillé et traité car il comporte un risque pour la mère comme pour le bébé.

Quels sont les symptômes ?

Il peut passer inaperçu et ne présenter aucun symptôme ou présenter des symptômes identiques au diabète dit « classique »:

  • fatigue importante
  • soif intense
  • urines abondantes…

Risques et complications

Les risques pour la mère et pour l’enfant se situent principalement dans la période périnatale.

Risques pour l’enfant

Le glucose en excès chez la mère est transmis au fœtus en surplus. L’enfant risque un surpoids ce qui peut entraîner un accouchement difficile et/ou compliqué.

D’autres complications pour l’enfant sont possibles comme :

  • hypoglycémie néonatale
  • détresse respiratoire
  • risque de développer un diabète de type 2

Risques pour la mère

Pour les mères, la complication la plus grave est la survenue d’une pré-éclampsie (hypertension artérielle) pouvant associer :

  • Accouchement prématuré
  • Accouchement par césarienne
  • Œdèmes
  • Prise de poids
  • Hypertension artérielle
  • Toxémie gravidique (complications rénales)
  • Risque de développer un diabète de type 2 après la grossesse

Le dépistage

Aujourd’hui, seules certaines femmes à risque bénéficient d’un dépistage durant le second trimestre de la grossesse.

Traitements

  • la motivation de la future maman,
  • Des mesures hygièno-diététiques,
  • L’auto-surveillance glycémique,
  • Un régime hypoglucidique (privilégier les aliments qui font peu monter la glycémie))
  • Des repas fractionnés : 3 repas, 2 collations
  • Manger plus de fibres
  • L’activité physique
  • Le calcul de la ration calorique adaptée à chaque femme
  • Le traitement par injection d’insuline (réservé aux femmes pour qui les mesures hygiéno-diététiques ne suffisent pas pour atteindre les objectifs et l’équilibre glycémiques.

Lien vers l’article sur le diabète