23-05 2017

Focus sur la sclérose en plaques

La Sclérose en Plaques est une maladie inflammatoire démyélinisante du système nerveux central.

C’est une maladie très présente et qui touche environ 90000 personnes en France.

Cette maladie distingue par une destruction de l’enveloppe protectrice des nerfs du cerveau et de la moelle épinière.

Les symptômes de la Sclérose en Plaques:

 

  • Troubles du sommeil
  • La fatigue
  • Troubles de l’équilibre
  • Troubles  orthopédiques
  • Troubles ophtalmologiques
  • Troubles urinaires
  • Troubles sensitifs

 

Quels sont les différents types de douleur dans la SEP ?

Les douleurs sont régulières et précoces dans la sclérose en plaques. La qualité de vie peut se voir changée.

Différents types de douleurs sont référencés :

  • liées à la poussée inflammatoire (engourdissement des membres inférieurs « névralgie faciale » de type rage de dent, brûlure).
  • « neuropathiques » (liées à l’altération du système nerveux central) : engourdissement, brûlure, serrement, fourmillement.
  • crampes liées à la spasticité (augmentation du tonus musculaire, ce qui entraine une contraction anormale des muscles).
  • « psychogènes », liées au stress généré par la maladies.
  • ostéoarticulaires, secondaires aux troubles de la marche (tendinites…)

 

Comment soigner la Sclérose En Plaques ?

A ce jour, aucun médicament ne permet de « guérir » la sclérose en plaques.
Mais les molécules actuellement disponibles limitent l’évolution, la progression  et les conséquences de la maladie.

Il existe trois types de traitement :

  • Le traitement de la poussée : Très anti-inflammatoire pour diminuer son importance.
    (Prescrit de façon ponctuelle)
  • Le traitement de fond : Agit sur les mécanismes responsables des phénomènes immunitaires et inflammatoires.
    Le but est de ralentir l’évolution de la maladie et de diminuer son impact. (Prescription continue).
  • Le traitement symptomatique spécifique de certains symptômes associés à votre maladie (la fatigue, la déprime, les douleurs, les troubles urinaires…).

Suivre son traitement est très important :

Les traitements de la Sclérose En Plaques ne peuvent être efficaces que si vous respectez le mode d’utilisation de vos médicaments.(le dosage et l’espacement des prises)
On ne peut pas vérifier leur efficacité si ces modalités ne sont pas respectées.

Comment diagnostiquer la Sclérose En Plaques?

Le diagnostic de sclérose en plaques est généralement fait par le neurologue.

  • L’interrogatoire : Permet de déceler des signes évocateurs de poussées, d’éventuels facteurs déclenchants et vérifier les antécédents familiaux.
  • L’examen clinique : Permet de préciser s’il persiste ou non des symptômes liés à la poussée (qui a conduit à la visite), le malaise causé par ces symptômes et leur influence sur la vie quotidienne.
  • Les examens complémentaires : ils peuvent aider à confirmer ou non le diagnostic :

– L’IRM

– La ponction lombaire

Liens utiles :

AFSEP ( Association Française des Scléroses En Plaques)
SeP ensemble
APF
Ligue Française contre la sclérose en plaques
Arsep fondation (Fondation pour l’aide à la recherche sur la sclérose en plaques)